bandeau-titre-haut

Entrée gratuite et réservation fortement conseillée.

 LES INVITÉS DE LA BIO DANS LES ÉTOILES 2018

 

Audrey Pulvar

D’abord Journaliste Reporter d’Images, de 1994 à 1997 en Martinique, Audrey PULVAR devient Rédactrice en Chef puis directrice de l’Information de la chaîne Antilles Télévision en 1997. De retour à Paris en 2002, elle a collaboré, jusqu’en 2017, essentiellement en tant que journaliste politique et/ou  à des fonctions d’encadrement, à une quinzaine de médias nationaux français en radio, télévision et presse écrite, dont France 3, France 2, France Inter, ou encore le groupe Canal Plus et le journal Les Inrockuptibles. Militante féministe, elle est  l’auteure de plusieurs ouvrages dont Libres Comme Elles (La Martinière 2014), Libres et Insoumis (La Martinière 2015) ou encore La Femme (Flammarion 2016). Le 28 juin 2017, elle a été élue présidente de la Fondation pour la Nature et l’Homme, ex-fondation Nicolas Hulot

Michel Troisgros

A 16 ans Michel Troisgros entre à l’école hôtelière de Grenoble. Il y rencontre Marie-Pierre, sa future épouse, puis parcourt la France et le monde, se formant auprès des meilleurs grands chefs : notamment Chez Panisse, à Berkeley, au Comme chez soi, à Bruxelles, à l’Hôtel Connaught à Londres ou encore au Comptoir Gourmand de Michel Guérard à New York. En 1983, alors que Marie-Pierre et Michel s’apprêtent à partir pour l’Australie, son oncle Jean décède brutalement. Ils décident de rester à Roanne afin d’aider ses parents pour quelques mois. Le temps passe et finalement la possibilité d’une succession se dessine. La collaboration avec Pierre et Olympe ira jusqu’en 1996. La même année, ils créent « Le Central » place de la gare, à Roanne. Puis la table du Lancaster à Paris en 2002, le restaurant CMT à l’hôtel Hyatt de Tokyo voit le jour en 2006, et enfin en 2008, la Colline du Colombier une auberge en campagne. C’est en en 2017, qu’ils imaginent un nouvel avenir à Ouches, en déménageant la grande maison à 8 km seulement. Marie-Pierre et Michel ont 3 enfants, Marion, César et Léo. César, 31 ans est chef de cuisine à Ouches et Léo, 25 ans, cuisinier, est actuellement à Tokyo. Marion quant à elle, évolue dans le monde équestre.

France Guillain

Célèbre diététicienne France Guillain est originaire de Polynésie où elle a grandi avant l’arrivée des avions, dans une famille polynésienne. Grâce à une bourse, elle quitte son île et fait des études supérieures scientifiques puis part à la voile autour du monde pour 20 ans. Chemin faisant, elle n’arrête jamais d’étudier et de travailler, cumulant diplômes et recherches. A partir de 1970, elle publie ouvrages et articles de presse sans discontinuer jusqu’à aujourd’hui. Outre ses publications, des centaines d’émissions de radio, de télé, accumulées au fil des ans lui permettent de nous faire partager ses expériences et découvertes.

Régis Marcon

Le Clos des Cimes dans la Haute-Loire, restaurant où officie ce grand chef, a trois étoiles au Guide Michelin. Champignons, châtaignes et lentilles vertes font parti des ingrédients auxquels il tient particulièrement. Ils symbolisent bien le type de cuisine qu’affectionne Régis Marcon : ses plats subliment les mets régionaux et mettent en valeur les produits dont l’impact écologique est le plus faible. Cette cuisine chargée de sens est aussi le résultat d’un héritage familial proche de la terre : Régis Marcon est issu d’une famille nombreuse de paysans qui fut contrainte par le froid et les problèmes de fermage à abandonner la terre et reprendre le café du village. Régis obtient successivement sa première étoile Michelin en 1990, le Prix Billat Savarin en 1992, un Bocuse d’Or en 1995, une seconde étoile en 1997, trois Toques Gault & Millaut en 2000, avant sa troisième étoile Michelin en 2005. En novembre 2017, il est mandaté par le Ministre de l’Éducation pour une mission consacrée à la transformation de la voie professionnelle, que ce soit en apprentissage ou en système scolaire.

Hervé Kempf

Hervé Kempf dirige la rédaction du quotidien de l’écologie, Reporterre.net, lu tous les jours par plus de 17.000 visiteurs uniques. Avant cela il a été journaliste pour Courrier International, La Recherche et Le Monde. Il a écrit des essais remarqués, dont plusieurs ont été traduits dans de nombreuse langues. Son livre Comment les riches détruisent la planète (Seuil) a été fondateur pour articuler la question écologique et la question des inégalités sociales. Dans Tout est prêt pour que tout empire. 12 leçons pour éviter la catastrophe (Seuil, 2017), il analyse de façon originale les racines du malaise actuel et souligne le besoin de mener la quête du sens.

Valérie Cabanes

Valérie Cabanes est juriste en Droit International spécialisée dans les Droits de l’Homme et le Droit humanitaire. Elle a passé 18 ans à diriger des programmes internationaux dans les champs de la santé et des droits humains. Depuis 2006, elle s’implique dans la défense des droits des peuples autochtones et la reconnaissance des droits de la nature et, à ce titre, conseille l’initiative des Nations Unies «Harmony with Nature».  Dès 2012, Valérie Cabanes a participé au lancement d’une initiative citoyenne européenne proposant une directive européenne sur le crime d’écocide, puis en 2015 elle a travaillé sur une proposition d’amendements au Statut de la Cour pénale internationale portant sur le crime d’écocide. En parallèle, elle a participé à la rédaction du projet de Déclaration universelle des droits de l’humanité et co-fondé en France l’ONG Notre affaire à Tous qui oeuvre en faveur d’une justice climatique. Valérie Cabanes a notamment publié «Un nouveau Droit pour la Terre, pour en finir avec l’écocide» (Seuil, 2016) et  « Homo Natura, en harmonie avec le vivant » (Buchet/Chastel, 2017).

Maria Pelletier

Experte et activiste influente dans la sphère de l’agriculture biologique elle est également chef d’entreprise. Marie Pelletier est Présidente de l’ONG Générations Futures ayant pour objet d’agir tant localement qu’à l’échelle nationale ou internationale pour la défense de l’environnement et la santé humaine, notamment en proposant des solutions alternatives. Elle est également membre des instances décisionnelles de l’INAO au Comité National de l’Agriculture Biologique en tant que personnalité qualifiée et vice-présidente de la commission filières et marchés à l’agence bio.Marie Pelletier est PDG du Moulin Marion, une PME ayant pour activités : la nutrition animale, le Conseil en agro-bio, et la Fabrication de farines de céréales pour l’alimentation humaine.

Gilles Daveau

Restaurateur durant 22 ans, il est formateur et consultant en restauration collective et commerciale et donne des cours de cuisine grand public depuis 30 ans. Il transmet les méthodes dites de la « cuisine alternative ». Basée sur les savoir-faire des cuisines végétariennes et du monde, l’approche alternative vise à accompagner le changement culturel entraîné par la diversification des sources de protéines, et l’intégration progressive des produits bio. Elle apporte une trousse à outils culinaire, nutritionnelle et sensorielle pour aborder les légumes de saison, céréales, légumineuses, et autres produits végétaux de ces filières. Gilles Daveau est l’auteur du « Manuel de cuisine alternative » (Actes Sud, 2014) et de « Manger moins (et mieux) de viande » (Actes sud-Kaizen 2017) et le coauteur de « Savez-vous goûter… les légumes secs ? » (Presses EHESP, 2014).

Ariane Grumbach

Ariane Grumbach est diététicienne-nutritionniste libérale à Paris. Diplômée d’HEC, elle a travaillé pendant vingt ans dans des grandes entreprises jusqu’à ce qu’elle recherche une activité davantage porteuse de sens. Elle a le déclic pour son métier car il répond à sa double passion de l’alimentation et de l’humain. Depuis dix ans, elle accompagne les personnes vers une relation apaisée avec la nourriture, sans privation ni interdit, pour qu’elles se sentent bien dans leur corps et dans leur tête. Il s’agit de plus en plus souvent également de les aider à mettre en cohérence leurs choix alimentaires et leurs convictions plus larges. Elle tient un blog, « L’art de manger », où elle mêle réflexions sur l’alimentation, conseils nutritionnels et suggestions gourmandes et défend la possibilité du bien-manger pour tous. Elle est l’auteur du livre « La gourmandise ne fait pas grossir », un abécédaire qui déconstruit les injonctions et croyances en tous genres, dénonce les méfaits des régimes et analyse nos modes de vie et de consommation.

Camille Labro

Journaliste indépendante, contributrice régulière pour Le Monde, M le magazine du Monde et le site Alimentation Générale, Camille Labro est passionnée par toutes les questions touchant à l’alimentation, à l’agriculture, à l’environnement et aux cultures populaires et nourricières.

Dans ses articles et ses ouvrages, elle défend des valeurs écologiques, paysannes, artisanales et humaines. Camille est l’auteure de la série documentaire pour ARTE Le Bonheur est dans l’Assiette, sur des chefs engagés, portant une vision responsable de la cuisine. Elle a signé plusieurs livres, dont La Cuisine des Marins (Gründ, 2014), autour de la petite pêche et du bon poisson, Naturalité d’Alain Ducasse (2015), Fourche et Fourchette (Tana, 2016), un recueil de portraits et recettes de petits paysans durables, encore Les Merveilles du Miel (Tana 2017). Elle écrit actuellement une nouvelle série documentaire culinaire pour la chaîne Planète, ainsi qu’un nouvel ouvrage sur la cuisine comme vecteur d’histoires et d’humanisme.

Marie Arnould

Marie Arnould est rédactrice en chef des 4 Saisons du jardin bio, le magazine de Terre Vivante. Longtemps engagée au sein de l’association SOS Loire vivante, elle s’est battue pour l’abandon de deux barrages sur la Loire et la protection du saumon, emblème d’un écosystème vivant. C’est à Alpes magazine qu’elle découvre les rouages du journalisme et approfondit ses connaissances en environnement sur le terrain, en reportage. Elle devient par la suite rédactrice en chef du magazine Forêts puis des 4 Saisons du jardin bio. Marie Arnoud aime transmettre sa passion pour la nature et son engagement en faveur de l’écologie sans discours moralisateur.

 

Mathieu LABONNE

Mathieu est directeur de Colibris depuis janvier 2015. Ingénieur Supaéro, il a d’abord été chercheur au CNRS sur le climat puis consultant-expert sur les questions liées au carbone. Il a ensuite mené de nombreux projets associatifs en utilisant les outils de gouvernance participative. A Colibris, il coordonne également le projet Oasis qui soutient la création de centaines de lieux de vie écologiques et l’Université des colibris qui propose notamment des formations en ligne accessibles à tous. En parallèle de ses rôles à Colibris, il coordonne la Ferme du Plessis / Centre Amma et a fondé un écohameau en Eure-et-Loir.